Cet article est publié dans Anti Beurk, marqué avec , , , , , , , , .
Nombre de lectures : 2364

Partager...
  • 6
  •  
  •  
  •  
  • 4
  •  

Demain : « Solutions locales pour un désordre global »

Et si on s’occupait de Demain ? Comme créer un monde meilleur pour nos enfants. C’est l’histoire de Demain : « Solutions locales pour un désordre global » un film documentaire de Cyril Dion et de Mélanie Laurent. Un film qui raconte un autre futur possible. Un demain où les hommes s’unissent pour créer plus respectueusement.

Demain : "Solutions locales pour un désordre global"

« Nos livres, nos films, nos articles de journaux, nos émissions de télévision reflètent le constat de notre impuissance à résoudre les différentes crises que le monde affronte. Les réponses isolées ne suffisent pas, la mobilisation doit être collective, multiculturelle, internationale!

Nous avons besoin d’un rêve, d’une direction capable d’orienter nos choix et de stimuler notre créativité : aux quatre coins de la planète de nouveaux modèles, de nouvelles façons d’envisager l’agriculture, l’économie, l’énergie, l’éducation, l’urbanisme, réinventent nos façons d’entreprendre, de construire, de vivre ensemble.»

Demain, c’est pour bientôt, à l’automne 2015. Philippe Martin, quand il était ministre de l’Écologie, a proposé à Mélanie Laurent, actrice et Cyril Dion, co-fondateur de l’association Colibris, de profiter du prochain Sommet Mondial sur le Climat qui se déroulera en décembre 2015 pour diffuser Demain : « Solutions locales pour un désordre global » et lui offrir un écho mondial.

En attendant l’histoire de Demain se tourne : Cyril, Mélanie, Alexandre et Laurent sont partis à la rencontre des acteurs qui œuvrent pour des solutions durables et pour un monde plus respectueux de l’environnement.

Le film a été financé via kisskissbankbank.com. Un succès. Les deux réalisateurs espéraient recueillir 200 000  euros. En 72 heures ils avaient déjà obtenu 87 % de la somme. Le 4 juin dernier, le compte KissKissBankBank de Demain s’élevait à 336 000 €. Et il continue de progresser.

« Le 27 mai nous avons lancé cette campagne parce que nous avions besoin de démarrer le tournage et compléter ce que nous espérions des partenaires cinéma et télévision. Et parce qu’il nous paraissait indispensable que ce film soit porté par un mouvement. Trois jours plus tard, l’objectif était atteint.

Nous mesurons à quel point le sujet que nous essayons de porter (le changement de la société, l’écologie…) trouve un écho fort, dans un temps où nous voyons des crises toujours plus profondes secouer notre démocratie, notre économie, nos écosystèmes. Pour nous, cette mobilisation est une preuve supplémentaire qu’il faut proposer un nouvel horizon et vite. C’est aussi une grande responsabilité pour nous. »

 Tout savoir sur le projet de Demain : « Solutions locales pour un désordre global » sur la page kisskissbankbank.com, Demain le film.

 

 

Sources :
> kisskissbankbank.com : Demain le film
> facebook.com : Demain Le Film

 



Partager...
  • 6
  •  
  •  
  •  
  • 4
  •