Cet article est publié dans Anti Beurk, marqué avec , , , .
Nombre de lectures : 2596

Partager...
  • 27
  •  
  •  
  • 1
  •  

Le Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire

D’ici 2025, le gouvernement s’engage à « diminuer par deux le gaspillage alimentaire dans notre pays ». Le 14 juin 2013, Guillaume Garot, ministre délégué à l’agroalimentaire, a dévoilé les 11 mesures du Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire.

Le Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire

Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire

Guillaume Garot, ministre délégué à l’agroalimentaire :

« C’est un choix contre l’égoïsme, contre l’individualisme, pour une société plus solidaire et plus responsable. Car il y a quelque chose de scandaleux, de profondément injuste dans le fait de jeter de la nourriture quand tant de Français dépendent de l’aide alimentaire pour vivre ou que des millions d’hommes, de femmes et d’enfants ne mangent pas à leur faim. »

Aujourd’hui les Français gaspillent 20 kg de nourriture par an. 7 kg sont des aliments non déballés et jetés directement à la poubelle.

Le Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentairePour remédier à cette dérive de la surconsommation de nos sociétés le gouvernement propose 11 mesures pour mobiliser tous les acteurs liés au gaspillage alimentaire :

  • Un signe de ralliement manifestant la mobilisation de chacun pour lutter contre le gaspillage.
  • Une journée nationale de lutte contre le gaspillage, d’un prix « anti-gaspi » des pratiques vertueuses et d’une labellisation de ces pratiques.
  • Des formations dans les lycées agricoles et les écoles hôtelières.
  • Des clauses relatives à la lutte contre le gaspillage dans les marchés publics de la restauration collective.
  • Une meilleure connaissance du cadre législatif et réglementaire sur la propriété et la responsabilité lors d’un don alimentaire.
  • La lutte contre le gaspillage alimentaire dans les plans relatifs à la prévention des déchets.
  • La mesure de la lutte contre le gaspillage alimentaire dans la Responsabilité Sociale des Entreprises.
  • Le remplacement systématique de la mention DLUO par « À consommer de préférence avant… ».
  • Une campagne de communication sur la lutte contre le gaspillage.
  • Une nouvelle version du site dédié, www.gaspillagealimentaire.fr.
  • Expérimentation, sur un an, du don alimentaire par les citoyens via une plate-forme numérique, Equosphère.

 

La Semaine Européenne de la Réduction des Déchets

Le 5 juin 2013, le collège Jules Grévy de Poligny en Franche-Comté a été récompensé pour sa lutte contre le gaspillage alimentaire.

 collège Jules Grévy de Poligny en Franche-ComtéLe cuisinier Christophe Demangel  a mobilisé les collégiens en 2012 pour participer à la semaine européenne de réduction des déchets. Les élèves se sont mis aux fourneaux pour préparer des repas bio, ont choisi les produits chez les producteurs locaux, ont confectionné les menus, ont sensibilisé les autres élèves du collège, ont participé à des visites pédagogiques dans les exploitations du canton, ont donné des aliments non consommés au resto du cœur de Poligny, …

Grâce à toutes ces initiatives pour réduire les  déchets alimentaires, les élèves ont été récompensés par la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets.

 

Quelques conseils de l’Ademe

Ademe : Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie

  • N’achetez que ce qui est nécessaire
  • Restez vigilant sur les offres dites promotionnelles
  • Prêtez attention aux dates de péremption
  • Conservez bien vos aliments
  • Dosez bien les quantités cuisinées pour éviter les restes
  • Accommodez les restes plutôt que de les jeter

En savoir plus sur le site de l’Ademe

 

Sources :
alimentation.gouv.fr : Le Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire
ecocitoyens.ademe.fr : Mes déchets
daniellebrulebois.fr : Réduction des déchets : le collège Grévy de Poligny rend des poubelles


Partager...
  • 27
  •  
  •  
  • 1
  •