Cet article est publié dans Anti Beurk, marqué avec , , , .
Nombre de lectures : 1487

Partager...
  • 5
  •  
  •  
  • 1
  •  

Le shwopping selon Marc et Spencer

Marc et Spencer réinvente le shopping avec le « shwopping ». L’idée : encourager leurs clients à rapporter leurs vieilles affaires en magasin destinés à une ONG.

shwopping

Le « shwopping » ou marketing responsable de Marc et Spencer est un mélange de « shopping » et de « swapping » qui signifie échange, en anglais. L’objectif est d’inciter les clients à rapporter leurs vieilles affaires.

En décembre 2012 la marque a récupéré plus de 2,2 millions de vêtements. Une fois récupérés, ils sont remis à l’ONG Oxfam qui les revend ou les recycle en isolants.

En 2013, la marque compte déployer son concept shwopping en plaçant des Shwop Drops dans les bureaux des entreprises.

 


D’autres marques se sont lancées dans la mode du shwopping. H & M a repris le concept  du shwopping. En France, La Halle s’est associée avec Le Relais, un membre d’Emmaüs France, pour collecter chaque année les vieux vêtements de leurs clients. La Halle aux chaussures a placé des conteneurs de récup’ dans ses magasins.

En dehors de la mode, d’autres grandes marques s’activent dans le marketing responsable. Coca Cola qui incite à rapporter les bouteilles vides lors d’évènements contre casques, sacs, tee shirt ; Orange qui organise des journée de recyclage durant lesquelles les clients rapportent leurs téléphones. Ils sont soit reconditionnés s’ils sont encore opérationnels ou recyclés.

 

Sources :
> social.marksandspencer.com : Shwopping: let’s get to work
marketingdurable.net : La récup’ est à la mode


Partager...
  • 5
  •  
  •  
  • 1
  •