Cet article est publié dans Anti Beurk, marqué avec , , .
Nombre de lectures : 2357

Partager...
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lunettes éco-responsables à base d’algues, pour moins polluer

Des montures de lunettes fabriquées à base d’algues brunes, c’est le concept innovant et éco-responsable développé par Naoned, une société nantaise qui va révolutionner le monde de l’optique. Une première mondiale.

Algue brune

Les algues sont source d’inspiration. On les apprécie dans nos assiettes car, elles sont reconnues pour leurs qualités nutritives et gustatives. On le sait moins, mais elles entrent aussi dans la composition de médicaments, de cosmétiques et de peintures et même du plastique biodégradable. Des études sont en cours pour transformer les algues en carburant propre.

 

Éco-responsable, sans pétrole et 100 % biodégradable

Les algues permettent aussi de fabriquer un plastique 100 % biodégradable et sans pétrole. C’est le défi que s’est lancé la société Algopack il y a quelques années. Et elle a réussi à produire cette nouvelle matière première éco-responsable après plus de 10 ans de recherche.

Rémy Lucas, fondateur d’Algopack

« Faute d’innovation, nous allons à la catastrophe écologique. Quelle planète voulons-nous laisser à nos enfants ? … Selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, la France ne recycle que 20 % de ses déchets plastiques.

À l’échelle mondiale, on sait depuis 1997 qu’un « continent » de déchets existe dans le nord-est de l’océan Pacifique. Il s’étend sur 3,4 millions de kilomètres carrés, soit six fois la surface de la France, et il est composé à 80 % de matière plastique. »

 

Lunettes faites avec des algues

Source du visuel : www.naonedeyewear.bzh/

C’est grâce à cette découverte et à cette nouvelle matière première que la société Naoned a décidé de créer ses collections de lunettes dans ce matériau révolutionnaire, pour remplacer l’acétate de cellulose, un plastique à base de pétrole et de coton représentant plus de 80 % des montures. Les valeurs écologiques et les choix militants de Jean-Philippe Douis, opticien designer fondateur de Naoned, de son associé Aristide Melou, les ont conduit à préférer un matériau certes, 10 % plus cher, mais éco-responsable et 100 % biodégradable.

Les algues, récoltées dans un rayon de 250 km de leur lieu de transformation, en Bretagne, sont une alternative très intéressante pour remplacer les matériaux issus du pétrole. Elles sont non seulement inépuisables, rapidement renouvelables et compostables. Autre avantage, leur culture ne nécessite aucun traitement chimique, ni apport en eau. Et puis encore un autre avantage qui mérite d’être cité, le procédé de fabrication demande peu d’énergie.

Aristide Melou,

« C’est une matière vraiment plus chaleureuse que l’acétate : là on a du vivant, il y a du poisson qui a vécu dedans… Les algues créent l’intrigue, mais les utiliser a vraiment du sens. On est dans un temps de mutation où l’on prouve que l’on peut faire des choses innovantes et différentes, avec des matières qui polluent moins. »

 

Dôn, la première collection composée de 4 modèles de lunettes éco-responsable à base d’algues brunes sera disponible en magasins d’optique à partir de janvier 2016.

 

 

Sources :
> www.naonedeyewear.bzh/ – « Dôn » l’innovation par Naoned
> www.20minutes.fr/ – Lunettes, carburant, bitume : À Nantes, on transforme les algues pour moins polluer
> http://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/ – La vague des lunettes à base d’algues va déferler
> www.leparisien.fr/magazine/ – Innovation : il fait du plastique avec des algues

 



Partager...
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •