Cet article est publié dans Anti Beurk, marqué avec , , , .
Nombre de lectures : 4046

Partager...
  • 25
  •  
  •  
  • 1
  •  

Noteo.info, un site Internet pour y voir plus clair sur les produits que l’on consomme

Noteo.info, un site Internet pour y voir plus clair sur les produits que l’on consomme

 

Déjà plus de 45.000 produits sont référencés et notés sur le site Internet Noteo. Il a été dévoilé au grand public fin novembre 2012. Pour éclairer les consommateurs sur les produits qu’ils consomment, de nombreux critères sont pris en compte afin d’évaluer les produits sur le plan santé, environnemental, social et budgétaire. Une note globale est alors affectée à chaque produit par une équipe d’experts indépendants.

 

Mieux consommer

Il est difficile de s’y retrouver en lisant les étiquettes. C’est très souvent écrit petit et le décryptage des ingrédients entrant dans la composition des produits n’est pas toujours aisé. Comment s’y retrouver avec les différents labels ? Noteo avec son site Web et son application pour smartphone tente d’y répondre.

Noteo va même plus loin puisque les critères environnementaux, les conditions des travailleurs qui fabriquent les produits et le prix font partie des critères de notation des produits de consommation courante. Parmi les 45.000 références on retrouve de l’alimentation, des boissons, des produits d’entretien et des produits hygiène et santé. En 2014, 90.000 références seront disponibles. C’est au moins l’objectif que s’est fixé l’équipe de Noteo.

Le président-fondateur de Noteo, Baptiste Marty indique :

« Notre premier objectif est d’éclairer les choix des consommateurs et de leur décrypter les informations ».

Baptiste Marty souhaite aussi montrer qu’il est possible de consommer mieux (environnement et social) et plus sain sans forcément dépenser plus.

Le projet Noteo s’inspire de GoodGuide, créé aux USA en 2007 et qui évalue plus de 180 000 produits.

 

 

Comment ça fonctionne ?

Noteo est disponible sous la forme d’une application gratuite sur mobile pour Android et iPhone. En scannant le code-barres du produit, s’il a été évalué par Noteo, le consommateur découvre une note de 0 à 10 évaluant le produit sur quatre critères, santé, environnement, social et budget. Noteo propose aussi des choix alternatifs de produits similaires mieux notés.

Pour construire la note d’un produit, l’équipe de Noteo utilise en moyenne plus de 400 critères ou informations différentes. Ils sont issus de bases d’indicateurs d’impacts environnement, santé, note sociale des entreprises et d’une base de données produits/entreprises développée en interne par Noteo. Des experts externes issus des associations ou organismes comme VWF, Générations Futures, Healht & Environnement Alliance, Noe Conservation, Réseau Environnement Santé, … apportent leur concours à l’expertise et la notation des produits.

Noteo s’appuie aussi sur les publications de l’Anses, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail.

Le site Internet Noteo.info de son côté, liste l’ensemble des produits référencés. Le consommateur peut rechercher un produit particulier, les produits les mieux où les moins bien notés.

Noteo propose aussi de rejoindre la Ruche en créant un compte utilisateur. Devenir membre, permet d’accéder aux fonctionnalités avancées de Noteo : liste de courses, personnalisation des notes globales des produits, partage de l’information…

 

 

Les critères pris en compte

Pour déterminer la note finale quatre critères sont pris en compte :

  • La note « santé » se base sur l’analyse nutritionnelle, l’analyse toxicologique des ingrédients, la présence probable de contaminants, la transparence sur la composition et la présence de labels…

  • La note « Environnement » s’établit à partir des impacts potentiels du produit sur plusieurs aspects environnementaux, lors des différentes étapes de son cycle de vie (indicateurs de l’analyse en cycle de vie, impact sur les milieux naturels). Sont aussi pris en compte dans les critères environnementaux l’analyse des cahiers des charges des différents labels en termes d’exigences environnementales : Ecolabels (Ecolabel Européen, NF Environnement, …), agriculture biologique (AB, Demeter, …), autres (Max Havelaar, Rainforest Alliance, Label Rouge…). Noteo examine aussi la responsabilité environnementale de l’entreprise : pollution, gestion des déchets…

  • La note « sociale » est complexe. Elle repose sur l’analyse de l’entreprise elle-même et sur celle du produit : gouvernance et droits des travailleurs (santé et sécurité des employés, droits fondamentaux, travail des enfants ou forcé, corruption, plans sociaux, dialogue social, …), prise en compte des différents labels du commerce équitable, risque d’exposition des travailleurs aux produits dangereux, utilisation des sols et des ressources pour produire (problème de sécurité et de souveraineté alimentaires des populations), impacts sociaux des menaces environnementales…

  • La note « Budget » est créée à partir du coût réel du produit, ramené à une unité de mesure commune permettant la comparaison : prix au litre, prix au kilogramme réellement consommé (ex : viande sans les os, gain ou perte de poids après cuisson…), nombre de lavages (pour les lessives et produits lave-vaisselle)…

Pour déterminer la note finale quatre critères sont pris en compte

 

Quel modèle économique pour Noteo ?

Le service proposé par Noteo est gratuit pour le consommateur et vise à toucher un million d’utilisateurs d’ici un an.

Pourtant, Noteo a nécessité un investissement de 2 millions d’euros financés à deux tiers par le fondateur lui-même. Pour rentabiliser un tel investissement, Baptiste Marty a imaginé un modèle économique lucratif. Les feux rouges et les feux orange des produits notés par Noteo deviennent aussi de bons indicateurs pour démarcher les entreprises et vendre ses services.

Comme le souligne Rue 89 Planète :

« Un tel modèle ne soulève-t-il pas un risque de conflit d’intérêts ? »

Batiste Marty assure le contraire :

« L’association est indépendante, le calculateur est automatique, les critères sont totalement transparents ».

 

Sources :
> www.noteo.info
> www.e-marketing.fr
> Agence France Presse
> www.terraeco.net
> www.20minutes.fr
> www.enviro2b.com
> www.rue89.com


Partager...
  • 25
  •  
  •  
  • 1
  •