Cet article est publié dans Anti Beurk, marqué avec , .
Nombre de lectures : 1997

Partager...
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Parlons vélo et énergie

Dans le monde plus d’un milliard de personnes n’a pas accès à l’électricité. Alors, pour permettre aux plus démunis d’accéder à l’énergie, un philanthrope milliardaire, Manoj Bhargava, a imaginé le vélo Free Electric.

Parlons vélo et énergie1,1 milliard de personnes n’a pas accès à l’électricité et 2,9 milliards ont un accès précaire à l’énergie. Les continent les plus touchés sont l’Afrique et l’Asie. Pour le développement économique et social, l’énergie est incontournable.

Manoj Bhargava propose donc de pédaler une heure pour éclairer pendant 24 heures une maison à consommation modeste et ce grâce au vélo Free Electric. En pédalant avec le vélo hybride, la personne fait tourner un volant relié un générateur qui charge une batterie.

Il est petit et léger et il passe partout même dans les lieux les plus isolés. Sachant que la distribution de l’électricité dans des zones reculées et le financement des infrastructures sont des freins à l’accès à l’énergie, ce vélo électrique semble une solution qui pourrait affecter des milliards de personnes dans le monde.

Manoj Bhargava :

« C’est la façon pratique la moins coûteuse d’obtenir de l’électricité à travers le monde. C’est tellement simple que nous pensons pouvoir le fabriquer pour 100 dollars. N’importe quel réparateur de vélos pourra le réparer. »

 

Cette petite reine, qui n’a besoin que de l’énergie humaine, pourrait aussi alimenter en électricité les pays en voie de développement lors de catastrophes naturelles.

Au printemps 2016, Manoj Bhargava va tester cinquante vélos Free Electric dans une quinzaine de villages en Inde.

 

 

Sources :
> billionsinchange.com : Free Electric
> news.nationalgeographic.com : Creator of 5-hour Energy Wants to Power the World’s Homes—With Bikes
> banquemondiale.org : Énergie – Vue d’ensemble

 



Partager...
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •