Cet article est publié dans Anti Beurk, marqué avec , , .
Nombre de lectures : 1849

Partager...
  • 6
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  

Rénover un vieux quartier historique de Malaga en Espagne grâce au street art

La ville espagnole de Malaga amène le street art au cœur d’un ancien quartier bourgeois du XIXe siècle, riche historiquement et culturellement, avec l’objectif d’opérer une rénovation urbaine d’importance. Ce quartier délaissé et plus ou moins abandonné depuis plusieurs décennies renait grâce à l’art de la rue.

Street art dans les rues de Malaga

 

Depuis des dizaines d’années dans ce quartier, les portes se murent, les immeubles se vident, les bâtiments tombent à l’abandon, les ruelles se meurent… seuls les trafics en tout genre et la criminalité règnent.

Depuis 2013, pour tenter de faire revivre ce quartier historique, le projet MAUS (Malaga Arte Urbano en el Soho), qui allie musique, photographie, danse, théâtre, peinture et sculpture, transforme la ville en une scène gigantesque pour des artistes du monde entier. Les résidents du quartier sont associés au projet.

Caméléon peint sur un mur de MalagaDes fresques géantes prennent place sur les immeubles, à l’entrée du quartier, tandis d’autres fresques s’installent sur les façades et les rideaux de fer. Les rues se transforment en galeries d’art pour offrir aux habitants et aux visiteurs des tableaux en plein air. Une cinquantaine d’artistes ont eu carte blanche dont le Chinois DalEast, le Belge Roa ou encore l’Espagnol Dadi Dreucol, l’Américain Shepard Fairey, ou encore le Britannique D*Face.

Fernando Frances, directeur du Centre d’art contemporain de Malaga explique :

« Nous avons pensé que le street art pourrait contribuer à donner l’image culturelle que nous souhaitions ».

 

 

Le quartier a été renommé Soho, en référence à un ancien quartier de New York mal famé, lui aussi converti en un lieu artistique à partir des années 60. Les rues ont elles aussi été réaménagées avec des espaces verts et piétons, de nouveaux éclairages, des commerces se sont réinstallés. Des concerts et des expositions sont programmés.

Les habitants reconnaissent, même si les œuvres ne sont pas toujours de leur goût, que le quartier Soho a retrouvé ses lettres de noblesse et qu’il est redevenu agréable à habiter. Les commerçant qui se sont nouvellement installés espèrent que les retombées économiques, pas encore au rendez-vous, ne tarderont pas à arriver.

 

Sources :
> www.leparisien.fr/ – Espagne: le street art, remède pour panser les plaies d’un quartier de Malaga
> www.vacancesespagne.fr/ – Art de rue à Malaga – MAUS

Source des images : les visuels proviennent d’impressions d’écran de la vidéo « MAUS Art Urbain, Malaga Andalousie » du site www.vacancesespagne.fr/

 



Partager...
  • 6
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •