Cet article est publié dans Anti Beurk, marqué avec , , , , .
Nombre de lectures : 1481

Partager...
  • 8
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  

Sadhana Forest : la renaissance des forêts en terre aride

Aviram Rozin et sa femme Yorit, depuis 2003, recréent des forêts sur des terres arides, pour que l’eau circule à nouveau, pour que les animaux reviennent, pour que les hommes restent et cultivent, pour que la vie réapparaisse. C’est le projet Sadhana Forest.

Sadhana Forest : la renaissance des forêts en terre aride

Sadhana Forest en Inde

Yorit et Aviram Rosin s’installent en 2003 en Inde sur une terre aride à Auroville. Leur projet, planter des arbres pour retenir l’eau grâce à l’humus et permettre aux villageois de cultiver à nouveau leurs terres et les empêcher de s’exiler dans des bidonvilles.

Le couple transforme 70 hectares de terres aride en sols fertiles. Le premier défi est de retenir l’eau. Ils mobilisent la population et plus de 7 000 bénévoles du monde entier pour creuser 20 km de tranchées, pour construire huit barrages en terre. Ils réussissent à retenir 50 000 mètres cube d’eau et planter 29 000 arbres. Les feuilles tombent et créent l’humus qui permet à l’eau de pénétrer dans les sols. Les nappes phréatiques sont remontées de six mètres.

La population locale s’investit et surtout les enfants qui redécouvrent ce qu’était la forêt de leurs ancêtres. Plus de 200 enfants ont planté des arbres et continuent d’en prendre soin.

 

 

Sadhana Forest en Haiti et au Kenya

Le rêve de Yorit et Aviram Rosin est de recréer des écosystèmes permanents dans des lieux où l’eau manque en s’adaptant à la faune, à la flore et aux hommes. En 2010, le couple part en Haiti pour aider la population à se reconstruire après le séisme. En 2013, le troisième projet de Sadhana Forest éclot au Kenya.

 

 

Source :
sadhanaforest.org : Sadhana Forest





Partager...
  • 8
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •