Cet article est publié dans Anti Beurk, marqué avec .
Nombre de lectures : 986

Semer pour mieux résister : l’art et la pratique des bombes à graines

« Semer pour mieux résister », un ouvrage de Josie Jeffery, retrace l’histoire du mouvement du lancer de bombes à graines né à New-York en 1973 et donne les bonnes recettes de bombes à graines.

Semer pour mieux résister : l'art et la pratique des bombes à graines

L’ouvrage de Josie Jeffery nous raconte l’histoire du mouvement du lancer des bombes à graines. Elle commence à New-York en 1973 avec Liz Christy. À cette époque c’est la crise économique. Les propriétaires lèguent leurs biens à la mairie. Les lieux sont laissés à l’abandon. Alors, Liz Christy décide avec des amis de reverdir New-York avec des « seed bomb », des bombes à graines.

Se réapproprier les espaces publiques délaissés est l’idée du mouvement « bombes à graines ».
La recette est simple : une petite boule composée d’un mélange de terreau, d’argile et de graines.
Semer pour mieux résister : l'art et la pratique des bombes à graines

 

Dans « Semer pour mieux résister », Josie Jeffery nous apprend à confectionner différentes bombes à graines : celles qui attireront les papillons, celles qui nourriront les oiseaux, celles qui feront éclore des fleurs colorées ou parfumées, etc.

SEMEZ POUR RÉSISTER !
L’art et la pratique des bombes à graines.

  • Éditions Plume de carottes
  • 128 pages
  • Prix : 18 euros

 

 

Proche de Montpellier, l’Écolothèque de St Jean-de-Védas a repris l’idée du Lancer de bombes à graines avec un groupe d’enfants lors d’une de ses activités pédagogiques tournées vers la Nature.

Écolothèque de St Jean-de-Védas

Page FaceBook d’Écolothèque 

 

Sources :
plumedecarotte.com : Semer pour mieux résister : l’art et la pratique des bombes à graines
guerilla-gardening-france.fr