Cet article est publié dans Brèves, marqué avec , , , .
Nombre de lectures : 2059

Partager...
  • 23
  •  
  •  
  • 2
  •  

Aluminium notre poison quotidien

Jeudi prochain 9 février 2012 à 16:37, France 5 diffuse un documentaire de 50 minutes sur un produit toxique ingéré au quotidien, l’Aluminium notre poison quotidien

L’aluminium est omniprésent dans notre environnement. Il s’infiltre partout, dans les sols, l’air, les eaux de sources et finit dans l’alimentation, les produits cosmétiques, les vaccins, les laits pour bébé…

 

aluminiumL’aluminium est largement utilisé par les fabriquants

« Comme agent levant dans les pains et les viennoiseries, conservateur dans les charcuteries et les plats préparés, antiagglomérant dans le sel ou pour les crèmes cosmétiques, colorant dans les confiseries, blanchisseur dans les dentifrices, anti-transpirant dans les déodorants… »

 

 

En 2000 la direction générale de la santé (DGS) saisit les agences de sécurité sanitaire pour évaluer les risques de l’aluminium sur la santé humaine et tout particulièrement les risques liés à la maladie d’alzheimer.

 

En 2003 l’afssaps publie un rapport sur « l’évaluation des risques sanitaires liés à l’exposition afssapsde la population française à l’aluminium » mais les données sont insuffisantes pour établir une relation entre l’absorption cutanée de l’aluminium contenu dans les produits cosmétiques et les risques sanitaires.

 

eFsaEn 2008, l’Autorité européenne de sécurité des aliments fixe une dose maximale d’exposition par semaine à 1 mg d’aluminium par kilo de poids corporel. Seulement aujourd’hui il est impossible de déterminer la dose journalière à laquelle nous sommes exposés.

 

En octobre 2011, suite à un nouveau rapport, l’afssaps cette fois-ci dicte desafssaps recommandations :

« Ne pas utiliser les produits cosmétiques contenant de l’aluminium sur peau lésée. En effet, étant donné la forte absorption rapportée dans ces conditions, il serait nécessaire d’informer le consommateur que les produits antitranspirants ou déodorants ne doivent pas être utilisés après le rasage ou en cas de lésion de la peau de type microcoupures. L’afssaps préconise que cette information figure sur les conditionnements. »

Plusieurs équipes scientifiques auraient établi un lien entre le cancer du sein et les sels d’aluminium contenus dans les déodorants. Mais les autorités sanitaires ne semblent pas convaincus par les résultats reposant sur un plan méthodologique peu rigoureux.

Quoiqu’il en soit l’assafs précise toute de même :

« Aucun élément pertinent ne permet non plus de considérer l’exposition par voie cutanée à l’aluminium comme présentant un risque cancérogène. Toutefois, des études épidémiologiques complémentaires restent nécessaires pour appuyer cette conclusion. »

Rappel : jeudi prochain 9 février 2012 à 16:37, France 5 diffuse un documentaire de 50 minutes sur un produit toxique ingéré au quotidien, l’Aluminium notre poison quotidien.

Sources :
afssaps
france 5


Partager...
  • 23
  •  
  •  
  • 2
  •