Cet article est publié dans Brèves, marqué avec , .
Nombre de lectures : 10334

Partager...
  • 256
  •  
  •  
  •  
  • 2
  •  

Animaux vivants en guise de porte-clés

Depuis quelques temps en Chine, un nouveau gadget fait fureur. Un porte-clés vendu l’équivalent d’un euro comporte un animal de compagnie miniature, tortue, poisson, triton… enfermé dans un sac plastique scellé. Cela n’a pourtant rien d’illégal dans l’Empire du Milieu !

Animaux vivants en guise de porte-clés

 

Vendu principalement par des vendeurs ambulants à la sortie des stations de métro de Pékin, ce nouveau gadget enchante les touristes et les Chinois qui y voient un cadeau original pour certains, un porte-bonheur pour d’autres.

Des petites tortues, des poissons rouges, des tritons… baignent dans un liquide coloré sur-oxygéné. Des nutriments sont censés les nourrir. Placés dans une petite pochette plastique scellée, tout mouvement leur est interdit. Au plus les animaux survivent quelques heures ou quelques jours et finissent par mourir complètement asphyxiés. Le porte-clé se transforme alors en porte-cadavre.

 

 

En Chine, les animaux domestiques peuvent être maltraités. Cela n’a rien d’illégal. Et le respect du droit des animaux n’est pas du tout à l’ordre du jour. Seuls les animaux sauvages bénéficient d’une loi qui les protège. Les animaux utilisés pour confectionner les porte-clés sont considérés comme domestiques et leur commerce autorisé.

Pourtant, les défenseurs des animaux ne restent pas sans réagir. Une pétition a été lancée pour tenter d’interpeler le gouvernement chinois afin d’en interdire la vente.

 

Sources :
> www.minutebuzz.com
> www.natura-sciences.com
MonkeetimeVideo


Partager...
  • 256
  •  
  •  
  •  
  • 2
  •