Cet article est publié dans Brèves, marqué avec , , .
Nombre de lectures : 2017

Partager...
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  

Atmosphère ! Atmosphère !

Dans les grandes villes, l’atmosphère  affole les compteurs de particules fines. Les seuils critiques sont dépassés fréquemment. Mais les habitants de Paris, Lyon… ne sont pas les seuls à souffrir de la pollution, Chamonix dans la vallée de Arve, au pied du Mont-Blanc, est la ville la plus polluée de France.

 

Pics de pollution de l’air à Paris et ailleurs

Mars 2015, Paris se réveille sous un air pollué de particules. D’ailleurs, il était impossible d’observer l’éclipse solaire éclipsée par le smog parisien. Déjà en décembre 2013 et en mars 2014, Paris avait connu les mêmes épisodes de pollution.
Les raisons sont bien connues : un anticyclone, peu de vent, un trafic routier important, la saison des épandages agricoles, le chauffage au bois… et « l’inaction des pouvoirs publics ».

En mars 2014, deux associations, « Écologie sans frontière » et « Respire », ont porté plainte contre X.

Nadir Saifi, vice-président d’Écologie sans frontière : 

« Face à l’inaction des pouvoirs publics en France, en particulier des autorités de l’État, face à l’activisme des lobbys, nous avons décidé d’utiliser l’arme juridique : le code pénal condamne tout fait d’exposer directement autrui à un risque immédiat de mort ou de blessures graves. Or ce risque est aujourd’hui clairement établi. À la justice d’établir la chaîne de responsabilités. »

Une enquête préliminaire pour mise en danger d’autrui a vu le jour, mais l’affaire sera classée. La plainte avait juste une valeur symbolique. L’année dernière, elle avait permis de mettre en place une circulation alternée.

Paris n’est pas la seule grande ville à être asphyxiée par les particules fines. Vendredi 20 mars 2015, une grande partie de la France était exposée aux particules fines.

 

 

En parallèle, la cour de Justice européenne poursuit la France pour sa capacité à dépasser les seuils critiques de pollution.

En mars 2014, l’OMS estimait que 7 millions de personnes meurent dans le monde à cause de la pollution de l’air. En Europe, 600 000 morts, en France plus de 42 000 mille morts « prématurés ».

Selon la maire de Paris, Anne Hidalgo, les Français sont prêts pour la circulation alternée. Pas étonnant, sachant que leur première préoccupation environnementale n’est pas le réchauffement climatique, mais bien la pollution de l’air.

Les pics de pollution printaniers sont récurrents. Il est tout à fait possible de prévoir des mesures durables comme la circulation alternée, le développement des transports en commun voire leur gratuité, des parkings aux portes des villes, la réduction de la vitesse sur le périphérique, des pistes cyclables à n’en plus finir, le développement du travail à domicile… Des alternatives existent et les Français sont surement prêt à respirer un air pur.

 

Circulation alternée : « Cette décision est trop tardive » sur WAT.tv

 

Chamonix, la ville la plus polluée de France

Au pays du Mont-Blanc, dans la vallée alpine d’Arve, où se situe Chamonix, la pollution est fréquente. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a fixé un seuil maximal de particules fines de 20mg/m3. En Haute-Savoie, des pics de pollution peuvent atteindre les  100 à 150mg/m3, des valeurs égales à celles des villes les plus polluées au monde comme New Delhi, en Inde, ou encore en Chine…

Didier Chapuis, directeur territorial d’Air Rhône-Alpes :

« Le nuage de poussière piège une masse d’air froid proche du sol alors que le soleil réchauffe la masse d’air qui est disponible en altitude. Les polluants qui habituellement peuvent s’élever dans une atmosphère de plus en plus froide ne vont alors pas pouvoir le faire. »

 

 

Sources :
> actu-environnement.com : Pollution de l’air : le parquet de Paris ouvre une enquête préliminaire
> franceinter.fr : Pollution : un poison « Capitale »
> notre-planete.info : Pic de pollution de l’air pour toute la moitié nord de la France et une partie de l’Europe
> lefigaro.fr : Paris en proie à un nouvel épisode de pollution aux particules
> who.int : 7 millions de décès prématurés sont liés à la pollution de l’air chaque année
> invs.sante.fr : Impact à court terme des particules en suspension (PM10) sur la mortalité dans 17 villes françaises, 2007-2010
lemonde.fr : Pollution de l’air en France : deux associations déposent plainte contre X
2.prevair.org : L’air en France aujourd’hui et demain
lemonde.fr : Les particules fines causent-elles vraiment 42 000 morts par an en France ?

 



Partager...
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •