Cet article est publié dans Brèves, marqué avec , , , .
Nombre de lectures : 1619

Partager...
  • 6
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  

Cacahuète, noix, soja, gluten, lactose… s’affichent aux restaurants, cafés, boulangeries…

Depuis le 13 décembre 2014, au restaurant, dans votre boulangerie, sur les sites alimentaires en ligne vous pourrez désormais savoir si des allergènes sont présents dans les produits proposés. L’Europe impose un étiquetage plus clair, plus complet, plus précis sur la composition des aliments.

 

 

Vytenis Andriukaitis, le commissaire européen pour la santé et la sécurité alimentaire :

« À partir du 13 décembre 2014, les citoyens européens verront les résultats d’années de travail pour améliorer les règles d’étiquetage des denrées alimentaires. Les informations clés sur la composition apparaîtront dorénavant plus clairement sur les étiquettes, ce qui permettra aux consommateurs de faire des choix en connaissance de cause lorsqu’ils achètent des produits alimentaires. Les nouvelles règles placent le consommateur au premier plan ; elles fournissent des informations plus claires aux citoyens et ce, d’une manière qui reste gérable pour les entreprises. »

 

Les allergènes listés aux restaurants, dans les boulangeries et cafés

Fini la hantise de savoir si oui ou non vous pouvez déguster sans crainte un plat dans un restaurant. Fini de demander constamment s’il y a du gluten, des fruits à coques… des allergènes auxquels vous êtes intolérants et être pris pour le client raseur de la journée. Fini, les urgences après avoir mangé des frites qui selon un serveur n’étaient pas surgelées.

Ces nouvelles règles d’étiquetage ont été adoptées il y a trois ans par la Commission Européenne. Elles sont entrées en vigueur depuis le 13 décembre 2014.
La France souhaitait aller plus loin en imposant aux restaurateurs d’indiquer les 14 allergènes les plus répandus sur la carte des menus :

  • Céréales contenant du gluten (blé, seigle épeautre…)
  • Arachide et produits à base d’arachide
  • Soja et produit à base de soja
  • Crustacés et produits à base de crustacés
  • Poissons et produits dérivés du poisson
  • Mollusques
  • Œufs et aliments à base d’œuf
  • Lait et produit à base de lait
  • Fruits à coque (noix, noisette, amande, noix de cajou, noix de pécan, noix de macadamia, pistache et produits à base de ces fruits)
  • Graines de sésames et produits à base de sésame
  • Céleri et produits à base de céleri
  • Moutarde et produit à base de moutarde
  • Lupin et produits à base de lupin
  • Conservateurs E220 (dioxyde de soufre) et sulfites.

Les restaurateurs ont réussi à convaincre sur l’impossibilité d’afficher la liste des allergènes pour les menus qui changent régulièrement. Juste une information orale ou une liste mise à disposition des clients.

Les boulangeries et les cafés sont aussi concernés par ces nouvelles règles d’étiquetage. Mais de nombreux professionnels ne connaissent pas encore cette nouvelle législation européenne.

 

 

 

Et encore plus d’informations pour choisir des aliments plus sains

  • l’obligation de faire figurer certaines informations nutritionnelles sur la majorité des denrées alimentaires transformées,
  • l’indication obligatoire de l’origine pour les viandes porcine, ovine, caprine et la viande de volaille fraîches
  • des exigences identiques en matière d’étiquetage pour la vente en ligne, la vente à distance et la vente en magasin,
  • une liste des nanomatériaux manufacturés figurant parmi les ingrédients,
  • les informations spécifiques concernant l’origine végétale des huiles et graisses raffinées,
  • le renforcement des règles visant à empêcher les pratiques trompeuses,
  • l’indication des ingrédients de substitution pour les succédanés alimentaires,
  • les indications claires « viande reconstituée ou « poisson reconstitué »,
  • et la signalisation claire des produits décongelés.

Les contrôles et les sanctions seront accélérés en 2015.

 

Sources :
> europa.eu : Produits alimentaires: les consommateurs européens devraient bénéficier d’un meilleur étiquetage à partir du 13 décembre 2014
> europa.eu : L’information des consommateurs sur les denrées alimentaires: questions et réponses
> eur-lex.europa.eu : règlement (ue) no 1169/2011 du parlement européen et du conseil du 25 octobre 2011 concernant l’information des consommateurs sur les denrées alimentaires
> lefigaro.fr : Restaurants: pas d’allergènes sur les menus
> canalplus.fr : Allergies : Affichage obligatoire pour les restaurants
sudouest.fr : Restaurants, boulangeries : indiquer les allergènes est désormais obligatoire
allergies.afpral.fr : L’information des consommateurs sur les denrées alimentaires: questions et réponses

 



Partager...
  • 6
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •