Cet article est publié dans Brèves, marqué avec , , .
Nombre de lectures : 2035

Partager...
  • 13
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  

Céréales au petit-déjeuner est-ce bien raisonnable ?

Un bon bol de céréales au matin, les enfants en raffolent, les femmes se rassurent sur leur ligne, les sportifs se sentent repus pour quelques heures seulement… Les céréales sont devenues les reines du petit déjeuner. Mais elles cachent bien leur secret celui qui les rend si alléchantes : du sucre, du sucre et encore du sucre… sans oublier le sel et le gras. 

Céréales au petit déjeuner est-ce bien raisonnable ?

Cette année ce fut la fête des céréales. L’association 60 millions de consommateurs leur a consacré un numéro spécial « Céréales du petit déjeuner : elles peinent à tenir leurs promesses » et France 5 a diffusé un documentaire « Céréales, pas de bol pour le petit-déj ». À la lecture des titres, il est clair que les miss céréales deviennent suspectes .

 

« Céréales du petit déjeuner : elles peinent à tenir leurs promesses » 

 

L’association 60 millions de consommateurs a analysé trente références de céréales (fibres, glucides, sucres, sel, lipides et index glycémique) :

« Plus l’index glycémique est élevé, plus les glucides provoquent une élévation rapide et intense du taux de sucre dans le sang, et moins l’aliment est intéressant pour la ligne et la santé. »

Surprise, les meilleurs ne sont pas celles qui s’affichent comme « bonnes pour la ligne ou la santé » telles que les céréales Special K ou Fitness de Nestlé.

Les plus mauvaises sont celles que les enfants raffolent, les fourrées au chocolat bien grasses et bien sucrées et celles qui font craquer les femmes en indiquant sur l’emballage « ligne et forme » et en suggérant depuis 2006 qu’elles font maigrir. Avant 2006, les marques n’hésitaient pas à proposer des programmes minceur avec deux bols de céréales deux fois par jour durant deux semaines. Mais la nouvelle réglementation européenne de 2006 a mis un frein sur les allégations nutritionnelles et de santé portant sur les denrées alimentaires.

Aujourd’hui le marketing change. Les marques n’affirment plus, mais suggèrent une idée de minceur. Par contre, le contenu reste le même, bien sucré, bien salé, bien gras… avec un index glycémique un peu trop élevé.

Par exemple les céréales Spécial K de Kellogg’s dites excellentes pour la ligne sont plus sucrées que les céréales Kellogg’s normales. Les céréales les plus chères ne sont pas les meilleures. Surprenant ? Non cela se nomme du marketing. Et ça marche. Qui n’a pas une boite de céréales dans son placard pour le plaisir des enfants ou celui de retrouver la forme ou un semblant de ventre plat ?

Selon l’enquête de 60 millions de consommateur les stars du petit-déjeuner sont les mueslis notamment le Muesli croustillant nature de Monoprix, le Muesli Carrefour bio, le muesli Grillon d’or et leMuesli crunchy de Special K.

 

Dans le documentaire de France 5 « Céréales, pas de bol pour le petit-déj » les reines du petit-déjeuner prennent une seconde claque.

« En 30 ans, les céréales sont devenues le produit star des petits déjeuners français. Mais derrière une image soigneusement entretenue de produit équilibré et bénéfique pour la santé, se cachent souvent des recettes aux taux de sucre et de matière grasse élevés, qui contribuent fortement à l’obésité. »

 

Quelques extraits du documentaire « Céréales, pas de bol pour le petit-déj »

 

Les céréales, est-ce bon pour la santé…

La manipulation des industriels : l’affichage…

Les céréales minceur sont-elles bonnes pour la…

 

Sources :
> 60millions-mag.com : Céréales du petit déjeuner : sont-elles bonnes pour la santé ?
> france5.fr :  Céréales, pas de bol pour le petit-déj

 



Partager...
  • 13
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •