Cet article est publié dans Brèves, marqué avec , .
Nombre de lectures : 1022

Colorant caramel : Coca Cola, Pepsi… obligés de revoir leur recette

Une canette de Coca Cola contiendrait une dose de colorant artificiel trois à quatre fois plus importante que la limite autorisée par l’État de Californie.

Colorant caramel : Coca Cola, Pespi... obligés de revoir leur recette

Le colorant caramel contenu dans les sodas Coca Cola, Pepsi, les sauces sojas, les bières… est une substance chimique, nommée le 4-methylimidazole ( 4-MI ou 4-MEI ) dite cancérigène pour certains scientifiques.

Depuis début 2011 le  CSPI (Centre pour la science dans l’intérêt du public), une association américaine de défense des consommateurs demande à la FDA d’interdire cette substance dans les aliments et les médicaments. Mais la FDA  n’est pas d’accord avec cette interdiction estimant qu’il faudrait boire 1000 canettes de soda avant de s’inquiéter.

Le CSPI persiste et prouve dans de nouveaux tests la toxicité du colorant caramel.

« Les colorants cancérigènes n’ont pas leur place dans les produits alimentaires » : Michael Jacobson, président du CSPI.

En décembre 2011 L’État de Californie a fixé une dose limite de la substance à 29 µg/jour. Au delà les fabriquants doivent apposer des étiquettes d’avertissements.
Une canette de Coca Cola en contiendrait 142 à 146 µg.

Le CSPI demande de clarifier les étiquettes pour éviter toutes confusion chez les consommateurs :

« En lisant colorant caramel, les consommateurs pensent que c’est coloré avec du caramel mais cet ingrédient n’a rien à voir avec un caramel ordinaire. C’est un concentré de produits chimiques qui n’existe pas de manière naturelle » affirme Michael Jacobson.

Le groupe Coca Cola conteste la toxicité du colorant. Toutefois pour être en conformité avec la loi californienne, il va réduire la dose du colorant dans sa recette. Diana Garza Ciarlante, une porte-parole du groupe indique que

« la compagnie a demandé à ses fournisseurs de caramel de faire le nécessaire afin de satisfaire les exigences de l’État de Californie. »

En Europe les doses autorisées sont plus souples. En mars 2011, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) estime que le colorant caramel  n’est pas cancérigène mais par prudence elle réduit sensiblement la dose quotidienne absorbable de 300 à 100 µg/jour.

Au lieu de continuer à utiliser du colorant, on pourrait suggérer à Coca Cola d’utiliser une bonne recette de caramel pour colorer son Coca Cola !

Sources :
news.discovery
lemonde

Cet article est publié dans Brèves, marqué avec , .

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>