Cet article est publié dans Brèves, marqué avec , .
Nombre de lectures : 2722

Partager...
  • 12
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pampers, Mixa-bébé, Poupina, Carrefour baby, Auchan Baby… des marques nocives pour bébé.

Le magazine 60 millions de consommateurs a testé 52 produits de toilette destinés aux bébés. 28 contiennent des substances nocives dont Pampers, Mixa-bébé, Bébé cadum, Nivea Baby, Pommette, Corine de Farme, Prim’âge…

Pampers, Mixa-bébé,  Poupina, Carrefour baby, Auchan Baby,... des marques nocives pour bébé

Ne vous fiez pas aux grandes marques comme Pampers ou Mixa et encore moins aux mentions « Hypoallergénique » et « Testé sous contrôle dermatologique »  apposées sur les emballages. L’enquête de 60 millions de consommateurs démontre que ces produits contiennent des substances nocives pour les bébés : perturbateurs endocriniens,  molécules toxiques et substances allergisantes.

 

Des grandes marques pour bébé qui ignorent les recommandations

En 2012, l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) recommandait pour les produits destinés aux enfants de moins de trois ans :

  • de ne plus utiliser de phénoxyéthanol dans les produits cosmétiques destinés au siège ;
  • une restriction de la teneur maximale en phénoxyéthanol à 0,4 % (au lien de 1 % actuellement) pour tous les autres produits destinés aux enfants de moins de 3 ans.

 

En 2013, suite aux enquêtes de Que Choisir ? et 60 millions de consommateurs, les grandes marques étaient loin d’être convaincues par les recommandations de l’ANSM et l’alerte des associations. La loi ne les contraint pas de retirer ces substances chimiques de leur produits destinés aux bébés.

Isabelle Merlay, du département recherche et développement de Procter & Gamble pour Pampers :

« Il n’y a pas d’inquiétude à avoir. Aujourd’hui, le législateur français et européen autorise ce conservateur. Seule l’ANSM a émis un doute. »

Martine Cottin, directrice des affaires scientifiques et réglementaires pour la France du groupe L’Oréal, propriétaire de la marque Mixa bébé :

« Pour nous, chez Mixa bébé, le plus important est d’avoir des produits bien conservés qui assurent la sécurité. De plus, l’ANSM n’a pas demandé de retrait. »

 

Mais bientôt elles devront commencer à se mettre au pas. En septembre 2014, la commission européenne interdit l’utilisation du propylparaben et du butylparaben en avril 2015 :

« La limite autorisée, qui est actuellement de 0,4 % lorsque ces agents conservateurs sont utilisés seuls et de 0,8 % lorsqu’ils sont mélangés à d’autres esters, va passer à 0,14 %, qu’ils soient utilisés seuls ou en mélange. L’utilisation de ces deux agents conservateurs est interdite dans les produits sans rinçage destinés à être appliqués sur la zone du siège des enfants de moins de trois ans étant donné que le risque de pénétration percutanée est plus élevé en présence d’une irritation et occlusion de la peau qu’avec une peau intacte. Les nouvelles règles s’appliqueront aux produits mis en rayon après le 16 avril 2015. »

 

Pampers, Mixa-bébé, Bébé cadum, Nivea Baby, Pommette, Corine de Farme, Prim’âge… les marques épinglées

La nouvelle enquête de 60 millions de consommateurs explique que sur neuf lingettes testées, six devraient être bannies.
Nathalie Gilbert, présidente de l’association française de pédiatrie ambulatoire :

« Les lingettes n’ont jamais été conseillées en pédiatrie, leur usage doit être ponctuel, comme lors de voyages. »

Sur dix laits pour bébé sept sont nocifs et cinq sur sept pour les crèmes.

Ces produits ne nécessitent pas de rinçage. La peau des bébés est plus longtemps en contact avec les substances nocives.

Retrouver les grandes marques épinglées par l’enquête et celles que vous pouvez acheter dans le numéro 498 de 60 millions de consommateurs

Pour le soin des bébés, le savon et l’eau suffissent.

 

Sources :
> 60millions-mag.com : Hygiène et soin du bébé : une liste de vingt-huit produits à éviter
> 60millions-mag.com : Lingettes bébé : la liste des produits à éviter
> quechoisir.org : Lingettes et laits de toilette, Ne jouez plus avec la peau de bébé !
> europa.eu : Consommateurs : la Commission rend les produits cosmétiques plus sûrs
> sante.lefigaro.fr : Alerte sur les lingettes et laits de toilette pour bébés

 



Partager...
  • 12
  •  
  •  
  •  
  •  
  •