Cet article est publié dans Brèves, marqué avec , , , , .
Nombre de lectures : 3503

Partager...
  • 21
  •  
  •  
  •  
  • 2
  •  

« Quand le puits est sec, on sait ce que vaut l’eau »

Tous les ans, le 22 mars est dédié à la journée Mondiale de l’eau. Et chaque année, l’UNESCO évalue les ressources en eaux dans le monde. UNESCO : « Si rien ne change, la planète devrait faire face à un déficit global en eau de 40 % d’ici 2030 ».

 

Présenté à New Delhi le 20 mars 2015, deux jours avant la Journée Mondiale de l’eau, le rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau de 2015, rappelle l’urgence de mieux gérer l’eau, car la planète aura de plus en plus soif :

« Si rien ne change, la planète devrait faire face à un déficit global en eau de 40 % d’ici 2030 ».

Aujourd’hui 748 millions de personnes n’ont toujours pas accès à une eau propre. Demain si la gestion de l’eau n’est pas prise ne compte, les ressources se tariront tout simplement parce que la population mondiale grandie et sera de plus en plus gourmande en eau. L’agriculture devra produire 60 % de nourriture en plus d’ici 2050. Ses besoins en eau sont les plus importants. L’industrie devra elle aussi devra répondre aux besoins de biens manufacturés. Entre 2000 et 2050, sa demande en eau augmentera de 400 %.

L’UNESCO plaide pour les énergies renouvelables, le solaire l’éolien… pour des systèmes d’irrigation performants, pour que les pouvoirs publics pensent à long terme une meilleure gestion de l’eau.

 

Michel Jarraud, Président de l’ONU-Eau et Secrétaire général de l’Organisation météorologique mondiale :

« L’eau et l’assainissement sont essentiels à la réalisation de nombreux objectifs de développement durable. Cela fait déjà l’objet d’un consensus international. Ils sont inextricablement liés au changement climatique, à l’agriculture, la sécurité alimentaire, la santé, l’énergie, l’égalité, au genre et à l’éducation. Aujourd’hui, nous devons aller résolument de l’avant en terme de mesurabilité, de suivi et de mise en œuvre. »

 

Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova :

« Élément clé des politiques de lutte contre la pauvreté, les ressources en eau sont aussi parfois menacées par le développement. Face à la hausse constante de la demande et la surexploitation de nos réserves souterraines, nous devons changer notre façon d’évaluer, de gérer et d’utiliser cette ressource qui conditionne notre avenir. C’est l’appel de cette nouvelle édition du Rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau. Les constats qu’il dresse sont d’autant plus utiles qu’un nouveau programme de développement doit être défini par la communauté internationale pour succéder aux Objectifs du millénaire pour le développement. »

 

journée mondiale de l'eau

Sources :
> unesco.org : Il y a urgence à gérer l’eau de façon plus durable, alerte un nouveau rapport des Nations Unies
un.org: Journée mondiale de l’eau

 



Partager...
  • 21
  •  
  •  
  •  
  • 2
  •