Cet article est publié dans Brèves, marqué avec , .
Nombre de lectures : 1279

Partager...
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sobriété et transparence sur l’exposition aux ondes électromagnétiques

L’Assemblée Nationale adopte un texte de loi visant à contrôler les émissions des radio-fréquences.

Sobriété et transparence sur l'exposition aux ondes électromagnétiques

Les ondes électromagnétiques inquiètent. Ces radio-fréquences font partie de notre quotidien et interfèrent avec nous lorsque nous utilisons le téléphone portable, une tablette tactile, l’ordinateur, le four à micro-ondes, les ampoules à basse tension…

 

L’Anses recommande de limiter les ondes électromagnétiques

 

En mai 2011, le CIRC, Centre international de recherche sur le cancer de l’OMS (Organisation mondiale de la santé), classe les ondes électromagnétiques comme « cancérigène possible ».

En octobre 2013, l’Anses (Agence de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) explique :

« Les conclusions de l’évaluation des risques ne mettent pas en évidence d’effets sanitaires avérés. Certaines publications évoquent néanmoins une possible augmentation du risque de tumeur cérébrale, sur le long terme, pour les utilisateurs intensifs de téléphones portables. »

Utiliser son téléphone pendant 30 minutes par jour pendant plus de 20 ans est donc un risque pour l’utilisateur.

Dans son rapport, l’Anses recommande de limiter les expositions aux ondes électromagnétiques d’utiliser un kit main libre pour les grands utilisateurs de téléphones portables, d’éviter que les enfants téléphonent trop souvent avec un portable…

 

 

 

L’Assemblée Nationale vote pour limiter l’exposition aux ondes électromagnétiques

 

L’Assemblée a donc adopté, jeudi 23 septembre, la proposition de loi « relative à la sobriété, à la transparence et à la concertation en matière d’exposition aux ondes électromagnétiques », déposée par Laurence Abeille, députée écologie-Les Verts (EELV).

Le texte de loi prévoit de limiter les expositions aux ondes électromagnétiques en contrôlant les sources d’émissions :

  • informer la population des zones équipées WI FI,
  • désactiver le WI FI par défaut,
  • protéger les enfants en interdisant les équipements WI FI dans les maternelles et les crèches,
  • interdire la publicité pour des terminaux (téléphone ou tablette) destinés aux enfants de moins de 14 ans,
  • interdire la publicité des téléphones sans kit mains-libres,
  • encadrer l’implantation des antennes-relais,
  • publier un rapport périodique sur l’évolution de l’impact des ondes sur la population (notamment avec la technologie de la 4G et dans quelques années la 5G),
  • etc.

 

Sources :
assemblee-nationale.fr : Proposition de loi relative à la sobriété, à la transparence et à la concertation en matière d’exposition aux ondes électromagnétiques.
who.int : Champs électromagnétiques et santé publique : téléphones portables
anses.fr : L’Anses formule des recommandations pour limiter les expositions aux radiofréquences

 



Partager...
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •