Cet article est publié dans Brèves, marqué avec .
Nombre de lectures : 937

Partager...
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

UFC-Que Choisir : « Ne pas acheter » les tétines Hello Kitti et le Baby calin

« Ne pas acheter » les tétines Hello Kitti et le Baby calin c’est le conseil de UFC-Que Choisir suite à une enquête sur 68 produits destinés aux bébés testés. Au moins douze contiennent  des perturbateurs endocriniens.

Les perturbateurs endocriniens, une menace mondiale pour la santé humaine et l’environnement pour l’OMS et les PNUE

En février 2013, le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ont publié une étude « State of the Science of Endocrine Disrupting Chemicals »,  sur plusieurs perturbateurs encore inconnus qui n’ont jamais été testé et pourtant ils pourraient être néfastes pour le système endocrinien donc pour le développement, la croissance, le sommeil…
Certains perturbateurs endocriniens sont à l’origine du cancer du sein, de la thyroïde, de la prostate… et provoquent hyperactivité, troubles du développement du système nerveux…

Professeur Åke Bergman de l’Université de Stockholm et rédacteur en chef du rapport :

« La recherche, qui a fait d’immenses progrès ces dix dernières années, a montré que les perturbations endocriniennes pouvaient être beaucoup plus étendues et beaucoup plus complexes qu’on ne le pensait.
Alors que la science continue à progresser, il est temps de mieux gérer les perturbateurs endocriniens chimiques et d’étudier davantage l’exposition à ces substances et ses effets sur la faune et les êtres humains. »

 

« Ne pas acheter » les tétines Hello Kitti et le Baby calin

L’association de consommateurs, UFC-Que Choisir a récemment étudié 68 produits pour bébés. Au moins douze contiennent  des perturbateurs endocriniens.
UFC-Que Choisir :

« Ces résultats inadmissibles s’expliquent notamment par une réglementation inadaptée à l’enjeu sanitaire. Les autorités n’ont ciblé que les utilisations les plus risquées (tétines, jouets …), alors qu’une interdiction plus large s’imposait pour prendre en compte les risques significatifs que constituent les autres objets présents dans l’environnement immédiat du bébé (matelas à langer, tapis de sol …) qui selon le cas peuvent être portés à la bouche ou sont en contact prolongé avec la peau. »

 

Parmi les produits testés,  UFC-Que Choisir conseille de « Ne pas acheter » :

la tétine ‘Hello Kitty’ qui contient du bisphénol A, substance interdite depuis 2 ans.

Réponse de la marque Tigex : 

« Nous avons lancé des expertises pour comprendre l’origine d’une éventuelle contamination. Les résultats, provenant du laboratoire indépendant SGS situé en Allemagne, établissent qu’aucune trace de Bisphénol n’est détectable dans les sucettes Hello Kitty qui ont été analysées. Ce produit est fabriqué en polypropylène et silicone, deux matériaux qui ne contiennent pas, par nature, de Bisphénol A. Par conséquence, la présence de bisphénol A est improbable dans le produit considéré et les résultats des tests que nous avons effectués viennent le confirmer. »

 

et le matelas à langer ‘Baby calin’ qui contient un retardateur de flamme chloré à une teneur trente fois supérieure au maximum autorisé par la réglementation

Réponse de la marque Babycalin :

« Pour information, le produit qui a été testé n’est plus fabriqué et le retardateur de flamme chloré détecté par UFC Que Choisir est du TCPP (CAS 13674-84-5) à hauteur de 163 mg/kg. Il n’y a actuellement pas de règlementation limitant l’usage du TCPP sur ce matelas à langer qui est un article de puériculture (que ce soit le règlement REACH ou la liste candidate de l’ECHA). Cette substance sera par contre restreinte pour le jouet à partir du 21 décembre 2015. Il y a donc confusion d’UFC Que Choisir sur la législation entre jouet et article de puériculture. Néanmoins, cette substance étant à surveiller de près, Babycalin a engagé la mise en place d’un plan d’action avec le fournisseur pour éliminer le TCPP et vérifier la non-utilisation de retardateurs de flamme chlorés sur leurs produits. »

Sources :
> unep.org : Un rapport historique du PNUE et de l’OMS étudie les effets pour l’homme de l’exposition aux perturbateurs endocriniens chimiques
> quechoisir.org : Produits pour bébés (tétines, bodys, tapis d’éveil …)
> magicmaman.com : Perturbateurs endocriniens : l’UFC Que Choisir pointe du doigt des nouveaux produits dangereux pour bébé

 



Partager...
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •