Cet article est publié dans Brèves, marqué avec , .
Nombre de lectures : 1890

Partager...
  • 12
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  

Un point vert sur un emballage, je recycle

59 % des consommateurs recyclent les emballages où est apposé le pictogramme avec le point vert. Mais ce signe indique que le producteur participe à la valorisation des emballages pour financer l’organisme de tri. Face à cette confusion, UFC-Que choisir demande plus de clarté pour mieux informer les consommateurs.

La grande confusion des logos de tri

Nos emballages sont ornés d’une multitude de logos de tri ou aucun. Une belle confusion qui conduit les consommateurs à mal trier leurs déchets. Seulement 25 % des déchets ménagers sont triés en France. En 2020, l’Europe exige que les pays de l’Union doivent recycler 50 % de leurs déchets et en 2030, 70 %. La France est à la traîne.

L’association UFC-Que choisir a mené une enquête avec un panel de 632 volontaires dans 63 départements :

  • 70 % des consommateurs ont été informés sur la gestion de tri des déchets, mais le message passe mal, trop confus,
  • 20 % des 80 produits étudiés ne comportent pas le logo Triman, le seul logo de recyclage en vigueur depuis le 1er janvier 2015,
  • 81 % des produits présentent une multitude de logos de tri pour plus de confusion,
  • 6 % des produits informe sur le niveau de recyclabilité,
  • 59 % des consommateurs pensent qu’un produit qui affiche le logo « Point vert » est recyclable.

 

Des éco-organismes pas très écolos

Demander aux éco-orgnanismes de réduire les déchets, c’est leur demander de réduire leur chiffre d’affaire. Ils sont liés aux producteurs et parfois préfèrent les satisfaire que de respecter leur engagement, réduire le volume des déchets. Par exemple, Eco-emballage n’a pas souhaité participer à une action pour motiver les consommateurs à boire de l’eau du robinet plutôt que de l’eau en bouteille.

L’objectif du polluer-payeur est loin d’être atteint, car trop éco-d’organismes, trop de fraudes, peu de contrôles et des sanctions ridicules.

 

Les solutions pour un meilleur recyclage des déchets ménagers

UFC-Que choisir souhaite :

  • plus de transparence pour les consommateurs en indiquant le niveau de recyclabilité des produits et une information plus claire sur la collecte,
  • une seule entité pour la gestion des déchets.

 

Voir en rediffusion le reportage « Recyclage, les points noirs du business vert » sur France 5

Recyclage, les points noirs du business vert

 

 

Sources :
> quechoisir.org : Recyclons la politique de prévention et de tri !
france5.fr : Recyclage, les points noirs du business vert
image.quechoisir.org : Recyclons la politique de prévention et de tri !

 



Partager...
  • 12
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •