Cet article est publié dans Brèves, marqué avec .
Nombre de lectures : 1451

Partager...
  • 19
  •  
  •  
  • 1
  •  

Zimbabwe : Une centaine d’éléphants empoisonnés au cyanure

Dans le plus grand parc national animalier du Zimbabwe, une centaine d’éléphants ont été retrouvée morts, empoisonnés au cyanure.

Zimbabwe : Une centaine d'éléphants empoisonnés au cyanure

Le braconnage au cyanure

Dans le parc de Hwange au Zimbabwe, le braconnage se fait au cyanure. Une centaine d’éléphants ont été empoisonnés pour leur ivoire. Les autorités ont donné un ultimatum aux villageois vivant à l’orée du parc qui ont participé à l’empoisonnement des éléphants. Les chefs du village expliquent que c’est la pauvreté qui les a poussés à se rendre complices de ce massacre.

 

L’ivoire, l’or blanc des braconniers

L’ivoire des éléphants devient rare et son prix vaut de l’or. Les braconniers n’hésitent pas à massacrer le symbole de l’Afrique pour satisfaire l’Asie et le Moyen-Orient. En 2011, plus de 24 tonnes d’ivoire illégal ont été saisies dans le monde.

 

Bas Huijbregts, responsable du World Wildlife Fund (WWF) pour l’Afrique centrale : 

« Ce qui frappe aujourd’hui, c’est l’échelle quasi industrielle à laquelle les massacres sont perpétrés, et la débauche de moyens militaires et logistiques utilisés à travers le continent. »

 

Céline Sissler-Bienvenu, directrice France et Afrique francophone du Fonds international pour la protection des animaux (IFAW) :

« Sachant que les douanes estiment mettre la main sur 10 % à peine de l’ivoire trafiqué, près de 250 tonnes sont sans doute illégalement vendues chaque année. Toutes les quinze minutes, un éléphant est tué en Afrique.« 

 

Sources :
> jeuneafrique.com : Braconnage | Zimbabwe : au moins cent éléphants empoisonnés au cyanure
> jeuneafrique.com : Braconnage en Afrique : éléphants sans défense

 



Partager...
  • 19
  •  
  •  
  • 1
  •