Cet article est publié dans Anti Beurk, Dossiers, marqué avec , , .
Nombre de lectures : 1393

Partager...
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nous sommes de plus en plus éblouis par la lumière bleue des Led

Les Led sont devenues les reines de l’éclairage. Elles consomment très peu d’énergie et durent très longtemps. Une aubaine pour l’environnement sachant un quart de l’énergie consommée dans le monde provient de l’éclairage. Question santé, la lumière bleue des Led semble éblouir un peu trop notre rétine.

Nous sommes de plus en plus éblouis par la lumière bleue des Led
La lumière bleue des Led

Les Led se retrouvent partout : les lampadaires, les phares de voitures, les jouets, la signalétique, les téléviseurs, les gares, les hôpitaux…

Deux grands avantages font qu’elles sont si nombreuses dans notre quotidien :

Nous sommes de plus en plus éblouis par la lumière bleue des Led

  • D’abord, les ampoules Led consomment très peu d’énergie. Les Led de dernière génération sont vingt fois plus lumineuses que nos vielles ampoules incandescences qui ont disparu du marché en 2013. Elles sont deux fois plus lumineuses que les lampes fluocompactes dites à basse consommation.
  • Ensuite les ampoules Led ont une durée de vie très longue, 50 000 heures soit cinquante fois plus que les ampoules incandescences et trois à cinq fois les ampoules fluocompactes.

D’ici 2020, les Led devraient représenter 75 % du marché de l’éclairage. Pour le moment, les ampoules les plus achetées sont les halogènes (70 %). Mais en 2016, elles vont être interdites. Alors, pas étonnant que le marché des Led est relax.

 

Un prix Nobel de Physique pour le bleu des Led

Début octobre 2014, le Prix Nobel de Physique est décerné aux Japonais Isamu Akasaki et Hiroshi Amano et à l’Américain d’origine japonaise Shuji Nakamura pour leurs travaux sur la lumière bleue des Led.

L’Académie royale suédoise des sciences lu sur le site maxisciences.com :

« Avec l’avènement des ampoules LED, nous disposons désormais d’alternatives plus durables et plus efficaces aux anciennes sources de lumière.

Puisqu’un quart environ de la consommation d’électricité dans le monde est utilisée à des fins d’éclairage, les LED contribuent à économiser les ressources de la Terre.

Les ampoules à incandescence ont éclairé le XXe siècle; le XXIe siècle sera éclairé par les lampes LED. »

 

La petite histoire d’une invention dite révolutionnaire : le bleu des Led

En 1960, la première Led est créée. Sa luminosité était encore faible. En 1971,l’ingénieur Jacques Pankove invente la première lumière bleue des Led. Elle est encore peu lumineuse.

Il faudra attendre 1993 pour voir apparaître des Led très lumineuses créées à partir de la lumière bleue mise au point par les lauréats du Prix Nobel de Physique. Elle permet de générer une lumière blanche beaucoup plus lumineuse que les tons jaunes des premières générations.

 

La lumière bleue des Led éblouie un peu trop notre rétine

La lumière bleue est reconnue pour exciter la rétine. Une étude du laboratoire « Sommeil, attention et neuropsychiatrie » du CNRS/Université Bordeaux Segalen en collaboration avec des chercheurs suédois, a démontré qu’elle maintenait en éveil les conducteurs noctambules. Elle serait équivalente à l’ingestion de deux tasses de café.

En 2010, l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) a émis un rapport sur les effets néfastes de la lumière bleue des Led. Les recommandations de l’Anses n’ont pas vraiment eu d’échos et pourtant l’Anses expliquait en 2010 :

« La lumière bleue nécessaire pour obtenir des LED blanches conduit à un stress toxique pour la rétine. Les enfants sont particulièrement sensibles à ce risque, dans la mesure où leur cristallin reste en développement et ne peut assurer son rôle efficace de filtre de la lumière. »

 

Les effets de la lumière bleue des Led sur nos yeux :

  • Vieillissement prématuré de la rétine,
  • Dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) plus précoce,
  • Troubles du sommeil,
  • Éblouissement et inconfort visuel,
  • Effet stroboscopique dû au scintillement invisible de la lumière.

Toutes les Leds ne sont pas mauvaises. L’Anses s’attardent seulement sur les Led aux lumières blanches, les plus lumineuses.

L’étude de l’Anses date de 2010. Depuis les chercheurs se sont penchés sur le phénomène.

Alicia Torriglia, directeur de recherches à l’Inserm  (Institut National de la Santé et de la Recherche Médiacale) en août 2015 :

« La lumière des LED est beaucoup plus toxique que celle des néons, confirme Alicia Torriglia, directeur de recherches à l’Inserm et responsable de l’étude. Nous ne prétendons évidemment pas que l’œil humain se comporte comme l’œil du rat, mais il peut être soumis au stress oxydant des LED plusieurs heures par jour pendant de nombreuses années. On craint un vieillissement prématuré de l’œil pour les jeunes générations qui y seront exposées à vie.

L’évolution des normes n’a pas suivi l’évolution technologique. La réglementation n’est pas adaptée aux diodes électroluminescentes. Le stress oxydant responsable de la destruction des cellules de la rétine n’est pas détectable dans le cadre des tests en vigueur. »

 

Sources :
> anses.fr : Effets sanitaires des systèmes d’éclairage utilisant des diodes électroluminescentes (LED)
> anses.fr : « Systèmes d’éclairage utilisant des diodes électroluminescentes : des effets sanitaires à prendre en compte »
> quechoisir.org : Ampoules LED, Des risques pour les yeux confirmés
> actu-environnement.com : Lampes LED : meilleures pour l’environnement, mais pas pour la santé ?
> anses.fr : LED – Diodes électroluminescentes
> numerama.com : La LED bleue récompensée par un prix Nobel de physique
> maxisciences.com : Prix Nobel de Physique 2014 : les inventeurs de l’ampoule LED récompensés
> sciencesetavenir.fr: Contre la somnolence au volant, la lumière bleue est aussi efficace que le café
pixabay.com : Images

 



Partager...
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •