Cet article est publié dans Dossiers, marqué avec , , , .
Nombre de lectures : 1934

Partager...
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pesticides : danger pour les jardiniers et les habitants du jardin

Cultiver son jardin est une activité partagée par 17 millions de Français. Les jardiniers amateurs ont le plaisir de produire, de récolter des fruits, des légumes frais presque toute l’année. Pourtant nombreux sont les jardiniers qui utilisent encore massivement des pesticides. Un danger réel ?

Pesticides : danger pour les jardins et les jardiniersL’emploi de pesticides au jardin est une pratique courante. Elle peut se révéler potentiellement dangereuse non seulement pour le jardinier mais aussi pour l’environnement, l’écosystème du jardin.
Les pesticides sont dangereuxPour supprimer les plantes indésirables comme le liseron, une pulvérisation d’herbicide par ici, pour éliminer les pucerons ou le ver du poireau, une dose d’insecticide par là et pour lutter contre le mildiou un petit coup de fongicide sur les feuilles des courgettes. Et puis par sécurité, un traitement préventif, ça ne fait pas de mal, pense souvent le jardinier amateur. Ces traitements ne sont pas sans conséquence. Ils tuent les insectes et les organismes utiles au jardin. Ils participent à la pollution des eaux. Près de 5 000 tonnes de pesticides par an sont répandues en France par les jardiniers amateurs.

Pourtant de nombreux jardiniers considèrent ces traitements sans danger pour eux-même et pour l’environnement. Au delà des conséquences sur l’environnement, le risque sur la santé est bien réel, surtout si les doses prescrites ne sont pas respectées, ou si l’usage est inadapté. Les doses sont souvent multipliées par trois ou quatre.

Et qu’en est-il des légumes produits au jardin ? Bien souvent les matières actives des pesticides absorbées par les légumes se retrouvent dans les assiettes.

Il est pourtant possible de produire de beaux légumes en jardinant autrement et sans pesticides.

Campagne du Ministère de l'Ecologie et du Développement Durable

Depuis 2 ans, le ministère de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement a lancé une campagne de sensibilisation sur les mauvais usages des pesticides des jardiniers amateurs : « Les pesticides, apprenons à nous en passer ».

Cette initiative va perdurer jusqu’en 2012. Elle entre dans le cadre du plan Ecophyto 2018 du Grenelle de l’environnement dont l’objectif est de réduire l’usage des pesticides de 50% d’ici 2018.

Comme le dit si bien Claude Bureaux, ancien chef-jardinier au Jardin des plantes interviewé par goodplanet.info « Pour le jardinage amateur, il n’y a pas de questions à se poser : il faut arrêter de faire les cons, il faut arrêter les produits phytosanitaires ! »


Claude Bureaux, Guy Savoy, Erik Orsenna… par developpement-durable

Sources :
www.jardiner-autrement.fr/
www.observatoire-pesticides.gouv.fr/
www.goodplanet.info/

Pour en savoir plus :
Revue du Web sur les pesticides


Partager...
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •