Cet article est publié dans Le beurk des uns, le Miam des autres, marqué avec , , , .
Nombre de lectures : 70094

Partager...
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’œuf de 100 ans, oserez-vous déguster cet œuf ?

Les traditions culinaires sont parfois pleines de surprises. En Chine et dans les pays asiatiques, il existe une spécialité réalisée à partir d’œufs de canne, de poule ou de caille appelée œuf de 100 ans ou œuf de 1000 ans. Cette spécialité ravit les orientaux.

Oeuf de 100 ans

Une énigme culinaire pour certains

Oeuf de 100 ans avec sa coquille

L’œuf de 100 ans, est un oeuf qui va subir une méthode de préparation particulière pour lui donner son aspect si mystérieux. Il est conservé plusieurs semaines, voire plusieurs mois. On parle de 100 jours de conservation maximum. Certains diront que ces œufs sont enterrés dans la terre et laissés à pourrir. Mais la préparation est plus élaborée. L’œuf va être enveloppé, avec sa coquille, de plusieurs ingrédients : mélange de chaux et de cendre, riz non décortiqué, feuilles de thé, sel… et conservé dans un récipient dans un endroit frais.

Une véritable friandise… pour d’autres !

Cette mixture va provoquer sur l’œuf diverses transformations chimiques. Le blanc va se transformer et avoir l’aspect d’une gelée brun foncé à presque noire, tandis que le jaune va devenir vert foncé et avoir une texture plus ou moins crémeuse. La fermentation va donner à l’œuf un goût beaucoup plus prononcé, et une odeur forte.
Les asiatiques utilisent l’œuf de 100 ans dans de nombreuses préparations et au petit-déjeuner. Ils le dégustent aussi tel quel, comme une véritable friandise.

Alors, vous laisserez-vous tenter ? On mange bien du lait « pourri » sous forme de fromage ! A chacun son beurk ou son miam…

 

Sources :
> fr.wikipedia.org
> made-in-asie.blogspot.com


Partager...
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •