Cet article est publié dans Le beurk des uns, le Miam des autres, marqué avec , , , .
Nombre de lectures : 2828

Partager...
  • 9
  •  
  •  
  •  
  • 101
  •  

Pénurie de rats dans les assiettes vietnamiennes

Les vietnamiens ont une spécialité culinaire très prisée dans le sud, la préparation de la viande de rat à toutes les sauces, en soupe, en friture, au curry. Cette année les sud-vietnamiens devront se passer de leur spécialité favorite importée du Cambodge. Les rongeurs se sont noyés dans les inondations qui ont dévasté depuis quelques mois l’Asie du Sud-Est.

Le Vietnam importe des tonnes de rongeurs du Cambodge car ses terrains forestiers où se logent les rats ont été remplacés par des terres agricoles.

Au début de la mousson, les paysans du Cambodge chassent la nuit les rongeurs dans les rizières, bâton et torche en main. C’est un met très recherché au Vietnam et depuis quelques années au Cambodge.

Ce commerce permet de dératiser les rizières et d’améliorer le quotidien des paysans qui vendent leur viande aux frontières du Vietnam. Le kilo de rats vivants s’achète entre 1 et 1,5 dollar. Le kilo de viande côute 5 dollar d’où l’engouement pour les rongeurs.

C’est un marché très lucratif. Selon le journal VietNamNet Bridge environ 15 tonnes de viande de rat transitent chaque jour aux portes de Khanh Binh et Tinh Biên dans la province d’An Giang.
Des centaines de Cambodgiens viennent vendre leur viande à moto. Plus de 30 intermédiaires exportent la marchandise aux grossistes vietnamiens.

Selon l‘hebdomadaire Cambodge Soir tous les mois la province de Kandal exporte environ 450 tonnes de rongeurs à destination du Vietnam ce qui revient à un revenu d’un demi million de dollars.
Le Cambodge vendrait selon certains 30 tonnes de rats par jour. Ce marché est une vraie pépite d’or pour les habitants. Mais les inondations ont mis un frein sévère à ce marché en pleine expansion.
« Cette année, il y a une pénurie de rats parce que les rats sont morts dans les inondations » a déclaré Hun Sen l’actuel premier ministre du Cambodge.

Depuis le début de la mousson les inondations ont dévasté l’Asie du Sud-Est. Selon l’AFP on compte plus de 1000 morts dans la région.
Aujourd’hui Bangkok  est actuellement en proie aux inondations. La capitale est coupée en deux.

« Plus de 800.000 résidents de Bangkok restent dans leurs maisons dans les quartiers où le niveau de l’eau a atteint 80 centimètres et plus » déclare le gouverneur.

Sources : thailande-fr.com ; AFP ; courrierinternational.com


Partager...
  • 9
  •  
  •  
  •  
  • 101
  •