Ce contenu a été publié dans Zoom produits. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.
Nombre de lectures : 5197

Partager...
  • 110
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  

Êtes-vous sûr de manger de vraies tomates « Cœur de bœuf » ?

La tomate « Cœur de bœuf » est une variété ancienne que l’on trouvait dans les jardins de nos parents et grands-parents. Une tomate tardive, plutôt lisse, en forme de cœur, bien dense et lourde, à la peau fine et à la chair particulièrement goûteuse. Les tomates Cœur de bœuf que vous achetez sur les étals aujourd’hui ne sont pas des Cœur de bœuf, plus de 90 % d’entre-elles sont des contrefaçons.
Fausses tomate Coeur de boeuf

 

Des tomates Cœur de bœuf qui n’en sont pas

Cœur de bœuf, Noire de Crimée, Cornue des Andes, Rouges d’Irak… le nom de ces variétés anciennes de tomates réveillent nos souvenirs et nos papilles. Et quand sur les étals des hypermarchés et des marchés nous apercevons de belles grosses tomates aux noms évocateurs de plaisir gustatif, nous nous laissons tenter. Seulement, le goût et la texture ne sont pas au rendez-vous. Déçu ? C’est normal, vous êtes en présence de la version industrielle de la tomate des jardins de nos anciens, dont le nom Cœur de bœuf a été usurpé. Pourtant, c’est bien marqué « Cœur de bœuf » sur le cageot et ça coûte plus cher. Oui, mais ce n’est pas pour ça que vous avez une vraie tomate. C’est une tromperie.

 

Une tomate hybride qui usurpe le nom de Cœur de bœuf

Fausse tomate coeur de boeufCalibrée, vendue plus chère, cinq à six fois plus productive, moins fragile, se conservant beaucoup plus longtemps, la Cœur de bœuf de distribution est un produit qui rapporte, comme l’ensemble des tomates produites par la filière industrielle.

Il y a les tomates grappes, produite hors sol et qui n’ont jamais connu la terre, dont l’odeur forte des tiges nous laisse croire que la tomate a du goût, mais dont la chair est insipide. Il y a les tomates bien rondes et bien rouge, davantage produites pour leur aspect que pour leur goût. Il y a les tomates que l’on trouve toute l’année, pour satisfaire à la demande toujours plus croissante des consommateurs.

Et maintenant, il y a les fausses variétés anciennes, avec des Cœur de bœuf hybrides et issues de croisements on ne peut plus récents. Leurs vrais noms Arawak de Syngenta (hybride F1), Fourstar (hybride F1) et DRK7015 (hybride F1) de De Ruiter… commercialisées par les marques Savéol, Flandria, Dolcita, Rougeline

 

Les vraies Cœur de bœuf se trouvent chez les petits producteurs

Une tomate Coeur de boeuf slankard

Source : http://tomodori.com/

Il existe encore de petits producteurs respectueux des consommateurs, qui aiment leurs tomates et produisent de vraies variétés anciennes comme la Cœur de bœuf. Si vous discutez avec eux, ils vous apprendront comment reconnaître les vraies des fausses.

Ils vous expliqueront qu’il n’y a pas qu’une Cœur de bœuf, mais que c’est une famille de tomates avec de nombreuses variantes. Le nom véritable de la Cœur de bœuf, c’est « cuore di bue ». Elle est d’origine italienne. À l’intérieur de cette famille on va trouver des tomates roses, rouges, jaunes, vertes et rouges… en forme de coeur, de poire… Il y a la Cœur de bœuf Slankart, Blanc, de Jérusalem, Reif Red, de Nice, Orange, de Ligure

Ils vous diront aussi que ces tomates sont charnues, tendres et très goûteuses. La plupart sont lisses et sans côtes, contrairement aux variétés industrielles toute côtelées. La vraie Cœur de bœuf est tardive, si vous la trouvez avant la fin du mois de juillet, méfiance. Cette tomate n’est pas calibrée comme celle des grandes surfaces, acceptez les formes irrégulières. Elles sont denses et lourdes, avec une peau fine et une chair pas trop ferme. Côté conservation, ces tomates à maturité ne se conserve pas plus de 3 à 4 jours.

La vraie Cœur de bœuf est une tomate à découvrir. Quand on y a gouté, difficile de revenir aux tomates industrielles. À chaque variété de Cœur de bœuf son usage : soupe, salade, confitures, gelée ou gaspacho… Chacun y trouvera son plaisir.

 

> Découvrir les tomates anciennes
> Un article intéressant sur la tomate coeur de boeuf : On achève bien la cœur de bœuf. Une tomate en colère
> Une idée de visite : Le Conservatoire de la tomate rassemble 650 variétés 

Sources :
> www.lefigaro.fr : Recherche tomate «Cœur de bœuf», désespérément…
> www.ouest-france.fr : Cuisine. Attention aux « fausses » tomates coeur de boeuf
> www.challenges.fr : La tomate cœur de bœuf, une supercherie qu’il faut dénoncer

 



Partager...
  • 110
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •