Cet article est publié dans Zoom produits, marqué avec , , .
Nombre de lectures : 1548

La quasi totalité des glaces et crèmes glacées est fabriquée avec des OGM

Des glaces bien fraîches en octobre ce n’est plus de saison. Pourtant, ce n’est pas une raison pour ne pas en parler. Il faut savoir que toutes les marques de glace ou presque ont recours à l’utilisation de protéines issues d’une levure génétiquement modifiée, censée améliorer la qualité du produit. L’Union européenne le permet depuis depuis 2009, les États-Unis depuis 2003.

La quasi totalité des glaces et crèmes glacées sont fabriquées avec des OGM

 

Glaces et crèmes glacées… aux OGM

L’article « Les glaces pourront contenir des OGM  » paru sur le site Internet www.24heures.ch annonce que la Suisse, ou plus précisément l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) vient d’autoriser en octobre 2012, l’entreprise suisse Unilever à ajouter une protéine issue d’une levure génétiquement modifiée dans le processus de fabrication des glaces et crèmes glacées. Cet organisme estime sans danger le recours à cette levure et rejoint ainsi l’Union Européenne qui l’autorise depuis 2009. L’autorisation de l’Office fédéral de la santé publique est donnée pour 10 ans, jusqu’en 2022. Elle pourra être prolongée sur demande.

Cet article permet de rappeler que de nombreux produits OGM ou fabriqués à partir d’organismes génétiquement modifiés envahissent doucement et insidieusement les gondoles de magasins et nos tables par conséquent.

Greenpeace édite un guide des produits avec ou sans OGM, dans le but de sensibiliser les consommateurs pour leur permettre de choisir leurs produits en toute connaissance de cause. D’après ce guide, la quasi totalité des glaces et crèmes glacées sont fabriquées avec des OGM. Greenpeace classe dans la liste rouge de son guide la plupart des grandes marques et des marques de distributeurs : Carte d’or, Cornetto, Extrême, Gervais, Mystère, Magnum, Pilpa, Häagen-Dazs, Grand Jury, Leader Price, Marque Repère… et la liste est longue.

Pour les marques Jeff de Bruges et Léonidas, les fabricants affirment avoir entamé une démarche pour exclure les OGM de l’alimentation animale, mais ne peuvent pas encore garantir qu’ils n’en utilisent plus du tout.

 

Une protéine « OGM » pour améliorer la structure de la glace

Copupe de glaceLa protéine de type III HPL C12, issue d’une levure génétiquement modifiée, est utilisée par les agro-industriels pour améliorer la structure de la glace. Elle permet, d’après les fabricants, de rendre la glace plus fine, de lui donner un meilleur goût pour qu’elle soit plus agréable dans la bouche.

Cette protéine existe à l’état naturel. Elle protège les espèces animales et végétales vivant dans les climats froids. Elle peut être extraite à partir de certains poissons comme l’anguille de roche (Macrozoarces americanus), mais son extraction n’est pas valable sur le plan économique et les critères de durabilité ne sont pas remplis.

Les industriels ont trouvé une solution pour la produire artificiellement par génie génétique (ensemble des techniques qui permettent d’isoler un fragment d’acide nucléique dans un organisme donné, de le multiplier (clonage) et de le réintroduire dans le génome d’un autre organisme…).

 

Sources :
> www.consoglobe.com
> www.24heures.ch
> guide-ogm.greenpeace.fr
> www.bag.admin.ch

Cet article est publié dans Zoom produits, marqué avec , , .

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>